Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Jardinage en Provence
Jardinage | Calendrier | Lexique du jardinage | Potager | Fleurs | Verger | Gazons | Céréales | Greffe, taille | Engrais | Maladies | Mesures anciennes

 

 

 
Recherche personnalisée

 

Engrais chimiques azotés

Jardinage

Plan du site

Listes

Fumier de ferme
Engrais chimiques

Remonter
Engrais chimiques azotés
Engrais phosphatés
Engrais potassiques


ENGRAIS CHIMIQUES AZOTÉS. — L'azote est l'élément le plus important et celui dont le prix est le plus élevé. Toutes les plantes en sont avides à l'exception des légumineuses, qui ont la faculté d'utiliser l'azote atmosphérique par l'intermédiaire de microbes particuliers que l'on trouve en abondance dans les nodosités des racines. C'est pour cela que les légumineuses sont appelées plantes améliorantes, parce qu'elles ont la propriété d'accumuler dans la terre des quantités importantes de matières azotées. Le lupin et la sarradelle sont les plantes améliorantes les plus avantageuses. Le trèfle incarnat et la gesse le sont beaucoup moins.

L'azote se présente dans les engrais sous trois états différents :

1e L'azote nitrique dans le nitrate de soude et le nitrate de potasse.
2e L'azote ammoniacal dans le sulfate d'ammoniaque.
3e L'azote organique dans le sang desséché, la viande, les cornailles, les déchets de laine, etc.

L'azote nitrique est soluble dans l'eau, ainsi que l'azote ammoniacal ; l'azote organique est généralement insoluble.

Il est démontré que l'azote ne peut être assimilé par les végétaux qu'après transformation en azote nitrique par les ferments spéciaux du sol. Ceci explique l'action immédiate du nitrate de soude dans lequel l'azote soluble ne doit être répandu qu'au printemps, pour activer la végétation : on le recouvre très peu et d'autant moins que la terre est plus légère, sableuse et pauvre en chaux.

L'azote ammoniacal nitrifie rapidement. Il convient surtout aux terres fortes et ne doit pas être employé après un chaulage ou un marnage. Dans les sols calcaires, un engrais azoté organique convient mieux.

Le sulfate d'ammoniaque est très énergiquement retenu par le pouvoir absorbant de la terre avec laquelle il est recommandable de le mêler intimement plutôt que de le répandre en couverture dès l'automne.

Les matières organiques doivent subir la nitrification avant d'agir. Le sang desséché nitrifie plus vite que les cornailles qu'il faut employer très divisées.

La décomposition des résidus de laine est très lente et il est profitable de les faire fermenter en tas en les mélangeant aux composts, qui sont confectionnés avec toute sorte de résidus végétaux et animaux. On forme des tas en stratifiant des couches de terre, de détritus, de chaux. On entretient une légère humidité par des arrosages avec du purin, des eaux ménagères.

Grâce à ces différences dans la promptitude avec laquelle les divers engrais azotés agissent, le cultivateur peut faire un choix judicieux suivant les effets qu'il désire obtenir. Veut-il obtenir une végétation rapide, donner un «coup de fouet» à des blés chétifs, il utilisera le nitrate de soude et, en seconde ligne, le sulfate d'ammoniaque exempt de sulfocyanure, poison violent pour les plantes. S'il désire une action plus lente il s'adressera au sulfate d'ammoniaque ; enfin, pour obtenir un effet encore plus lent et continu, il prendra les matières organiques : sang, chair, corne, laine, tourteaux, etc.

Les terres argileuses, froides, nitrifient difficilement, aussi les engrais pailleux et les cornailles, qui offrent une plus grande résistance à cette décomposition, y durent plusieurs années. Les terres calcaires et légères nitrifient au contraire rapidement. Dans les terrains marécageux, la nitrification est entravée.

Les tourteaux de graines oléagineuses contiennent une faible proportion de potasse et d'acide phosphorique, mais c'est la teneur en azote qui entre seule en ligne de compte.

Les tourteaux d'arachide, de colza, de sésame donnent de bons résultats lorsqu'on les emploie avant les semailles dans les sols calcaires et frais. Résultats médiocres ou défavorables dans les terres fortes et dans les terres acides qui demandent un apport de calcaire pour nitrifier. Répandre les tourteaux en poudre à raison de 1500 à 2000 k. et plus à l'hectare suivant la nature du sol.

Marcs. — Les marcs peuvent être utilisés avantageusement pour la préparation du bon engrais, comme l'a indiqué M. Roos.

On dispose en tassant légèrement, une couche de marc de 25 centimètres sur laquelle on répand uniformément 4 à 5 % de phosphates naturels moulus ou de scories de déphosphoration et 2 % de sulfate de potasse. On arrose avec une eau contenant par 100 litres : 1 kilog. de chaux vive et 1 k. 5; de sulfate d'ammoniaque dissous. Ajouter une deuxième couche de marc et ainsi de suite, en tassant et en arrosant chaque fois. On recouvre le tas d'une couche de 10 à 15 centimètres de terre. Recouper au bout d'un mois et redresser de nouveau. Les gadoues noires ou fermentées doivent avoir la préférence ; elles donnent un fumier chaud comme le fumier de cheval. Les gadoues vertes mises en tas, arrosées de purin et recoupées plusieurs fois, subissent la fermentation qui leur est nécessaire avant l'emploi.

Guano. — Engrais très actif analogue dans sa composition à la colombine. Il est le résultat des déjections que de nombreux oiseaux ont déposées pendant des siècles dans certaines îles et régions de l'Amérique Méridionale.

Cet engrais est comme la colombine, riche en sel alcalin, en phosphate et en azote.

Galerie du site
Images et Photos

 

 

 

-----

Note importante

Ce site, à vocation patrimoniale, donne des informations de plus d'un siècle sur le jardinage traditionnel . Certains renseignements peuvent ne plus être d'actualité, notamment ceux concernant les engrais et les traitements des plantes à notre époque qui recherche une alimentation biologique.

 

Jardinage | Calendrier | Lexique du jardinage | Potager | Fleurs | Verger | Gazons | Céréales | Greffe, taille | Engrais | Maladies | Mesures anciennes

Remonter Suivante

 

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, Nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

Site mis à jour le 31/07/2016

Toute remarque concernant ce site peut-être envoyée au Webmestre




Ce site est audité par Xiti