Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

Jardinage en Provence
Jardinage | Calendrier | Lexique du jardinage | Potager | Fleurs | Verger | Gazons | Céréales | Greffe, taille | Engrais | Maladies | Mesures anciennes

 

 

 
Recherche personnalisée

 

Poirier

Jardinage

Plan du site

Listes

Calendrier
Lexique du jardinage
Potager
Fleurs
Verger
Gazons
Céréales
Greffe, taille
Engrais
Maladies
Mesures anciennes

Remonter
Abricotier
Amandier
Arbousier
Azerolier
Cassissier
Cerisier
Châtaignier
Cognassier
Figuier
Framboisier
Grenadier
Groseillier épineux
Jujubier cultivé
Mûrier noir
Néflier
Néflier du Japon
Noisetier
Noyer
Olivier
Oranger
Pêcher
Poirier
Pommier
Prunier
Sorbier domestique
Vigne


Taille

POIRIER. — (Pyrus communis). — Famille des Rosacées. Nom provençal : Periero ; le fruit : Pero. Originaire de l'Asie septentrionale.

Cet arbre prospère bien dans les régions tempérées, à toute exposition, en plein vent ou en espalier. Il exige un sol fertile assez profond, frais, sans être humide, pas de terrains secs, argileux ou calcaires, mais plutôt un sable gras ou une terre silico-argileuse.

On plante de 5 à 8 mètres selon les variétés et la fertilité du sol pour les poiriers à haute tige ; à 3 mètres environ pour les fuseaux et à 4 m. pour les pyramides ; pour l'espalier, de 50 cent. à 2 m. 50, suivant que l'on désire des cordons verticaux ou horizontaux, et même jusqu'à 5m. pour les palmettes à branches horizontales. Le poirier se reproduit par semis pour obtenir les porte-greffes et surtout par greffage, en écusson, en fente ou en couronne. Il se greffe sur franc, dit sauvageon, pour terrain pierreux où calcaire, pour haute tige, mi-tige ; il se greffe aussi sur cognassier pour terrain profond et substantiel, pour quenouille et espalier, fuseau ou pyramide. Cette dernière greffe est préférable pour la précocité des fruits.

Pas de soins culturaux spéciaux, mais une taille bien appropriée, soit en hiver, soit en été. Bonne fumure potassique et phosphatée avant la. plantation ; chaque année ou tous les deux ans, fumure de restitution avec fumier décomposé en hiver.

La poire naît sur le bois de 3 ou 4 ans ; on doit donc baser la taille du poirier sur ce principe et modérer sa végétation ; on taille les branches destinées à la formation de la charpente du poirier à environ 35 cent. de distance et on les couronne à 10 cent. des branches
charpentières. En général, la première année le bouton
forme l'oeil à bois et s'aperçoit à l'aisselle des feuilles, la 2è année, il a .grossi et mesure environ un 1/2 cent. de long, la 3è année, plus gros encore, il forme le dard et la 4è année il devient le bouton à fruit à forme arrondie. La brindille, rameau mince, n'est pas à conserver, mais les rameaux qui ont déjà fourni des fruits forment souvent les bourses qui sont à garder, car presque toujours .les bourses engendrent de nouveaux fruits chaque armée, à moins qu'elles ne soient trop nombreuses. En juin on surveillera le développement des rameaux et on pincera à 4 ou 5 feuilles pour faire activer le dernier bourgeon que l'on taillera ensuite à deux feuilles. Pour la taille d'hiver, la plus importante, qui se fait depuis novembre jusqu'en mars sauf par gelées, on taillera à trois yeux, à moins que la couronne n'en possède qu'un ou deux. On doit éclaircir les fruits à environ 20 par mètre carré, un fruit par bourse et par couronne; opération qui se fait lorsque les poires atteignent la grosseur d'une noisette d'abord, d'une noix ensuite. Pour les petits fruits, on peut laisser deux fruits par bouquets. On ensache aussi les fruits au commencement de juin pour les protéger des insectes, mais il est préférable d'enlever les sacs quelques jours avant la récolte.

Par l'utilité de leurs fruits et la succession de leurs époques de production, les poiriers sont devenus, dans tous les jardins fruitiers, la principale plantation. Aussi a-t-on obtenu des variétés nombreuses ayant chacune leur mérite et leur qualité particulière.

Pour conserver les fruits, on doit les cueillir avant leur complète maturité, sinon, en peu de temps, ils se ramollissent. Les poires d'hiver doivent être cueillies quand elles ont atteint leur entier développement ; les poires d'été huit à dix jours avant leur complète maturité. On doit apporter beaucoup de soin à la conservation de tous les fruits en général. La fruiterie où ils doivent séjourner ne doit être ni humide, ni chaude, ni froide ; elle demande une température toujours uniforme.

Les variétés .principales sont d'abord celles d'été : Poirier Witham. — Poirier Bergamotte d'été. — Poirier St-Jean d'été. — Poirier Crémesine. — Poirier bon chrétien d'été. — Poirier doyenne d'été. — Poirier Beurre d'Amandin. — Poirier beurré Giffard. — Poirier Beurre d'Aremberg. — Poirier sucré vert. — Celles d'automne : Poirier Beurre Bachelier. — Poirier Beurre Clairgeau — Poirier .Bergamotte Espéreu. — Celles d'hiver : Poirier doyenne d'hiver. — Poirier royale d'hiver, etc. — Les poires à cuire, telles que : Poire bon chrétien d'hiver. — Poire belle angevine. — Poire Ciserette. — Poire Martin sec.

Galerie du site
Images et Photos

 

 

 

-----

Note importante

Ce site, à vocation patrimoniale, donne des informations de plus d'un siècle sur le jardinage traditionnel . Certains renseignements peuvent ne plus être d'actualité, notamment ceux concernant les engrais et les traitements des plantes à notre époque qui recherche une alimentation biologique.

 

Jardinage | Calendrier | Lexique du jardinage | Potager | Fleurs | Verger | Gazons | Céréales | Greffe, taille | Engrais | Maladies | Mesures anciennes

Précédente Remonter Suivante

 

Sites amis

 

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, Nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Galerie de photos nature : fleurs, animaux, champignons, coloriages, gravures, timbres...

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

AVOCAP Cabinet d'avocat Nice et Carros

Fromage : fabrication de la tomme de vaches

Matelassier matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

 

Site mis à jour le 31/07/2016

Toute remarque concernant ce site peut-être envoyée au Webmestre




Ce site est audité par Xiti